2016 a été l’année de l’immobilier d’entreprise

2016-a-ete-lannee-de-limmobilier-dentreprise.jpg

Parfois, la crise économique d’un pays paralyse le secteur immobilier, mais pour la France, 2016 a été une année faste pour l’immobilier d’entreprise. Tels sont les cas des régions comme Bordeaux et Mérignac, des régions pilotes dans ce secteur pour l’année 2016. En outre, pour accompagner la croissance économique de la région, le ton est porté sur le développement des infrastructures immobilières avec http://bordeaux-credit-immobilier.fr/ pour le secteur du commerce, de l’aéronautique ou encore l’agroalimentaire. Les transactions dans l’immobilier d’entreprise ont largement évolué en 2016. Les demandes ont fluctué durant cette période contrairement aux années critiques comme celle de 2015 et de 2010. Découvrez en détail l’évolution de l’immobilier d’entreprise en 2016.

Toulouse : 89800m² de surfaces en vente et en location dès le premier semestre 2016

immobilier-dentreprise.jpg

89 800 m², c’est la surface totale de l’immobilier d’entreprise négociée en vente ou en location durant le premier semestre 2016. Un chiffre très appréciable si l’on sait que la plupart des PME préfèrent les petites surfaces de moins de 500 m². Les grosses firmes représentent, quant à elles, les gros projets d’investissement en immobilier d’entreprise. En outre, leurs transactions varient entre 6 000 m2 à 25 000 m² de surface. En outre, ce chiffre représente en particulier le dynamisme du marché de l’immobilier d’entreprise à Toulouse.

Grenoble : 110 000 m² de locaux d’activités sur le marché de l’immobilier d’entreprise en 2016

le-marche-de-limmobilier.jpg

La moyenne décennale de transaction immobilière à Grenoble est de 51 000 m². Pour l’année 2016, les recettes du marché de l’immobilier d’entreprise ont monté en flèche. Près de 110 000 m² de locaux d’activités ont été acquis au cours de l’année 2016 par des investisseurs intéressés par les potentialités économiques de la grande ville. Ce sont pour la plupart des groupes qui sont intéressés par l’immobilier d’entreprise à Grenoble. Ces grosses firmes s’arrachent les secteurs comme Seyssins, Échirolles, Saint-Agrève ou encore Villard-Bonnot.